mardi 29 décembre 2020

Ces actions françaises n'ont pas réduit le dividende en 2020



action LVMH dividende en baisse 2020
Le dividende 2019 a été réduit de 20% par LVMH
L'année 2020 a été assez dramatique pour les investisseurs en actions versant des dividendes. Plusieurs grandes sociétés cotées ont annulé ou réduit le dividende en raison du COVID-19.

Pourtant, il existe également des exceptions en France. Nous examinons les actions qui ont conservé ou augmenté les dividendes en 2020.

Sur ledividende.fr en 2020, nous avons principalement parlé de sociétés cotées bien connues telles que LVMH, Thales et Sodexo qui ont réduit ou supprimé le dividende en raison de la pandémie corona. Dans de nombreux cas, cela a mis un terme brutal à un bon historique de dividendes avec des paiements annuels stables à plus élevés.

Par exemple, le traiteur Sodexo a été l'une des dernières entreprises françaises à annoncer qu'elle ne paierait pas de dividende en 2021. Cela met fin à au moins 40 années consécutives de paiements de dividendes stables à plus élevés.

Il n'y avait pratiquement pas d'aristocrates de dividendes en France et après COVID-19, ils ne sont plus du tout là, à quelques exceptions près. 

Heureusement, il y a aussi des exceptions positives, avec un certain nombre d'actions en France cette année simplement en augmentant le dividende ou du moins en le maintenant stable. Plus tôt, nous avons parlé de Sanofi, la société pharmaceutique française qui est l'un des rares aristocrates de dividendes en Europe. Pour être éligible au titre Dividend Aristocrat, une société doit être incluse dans l'indice S & P500 et avoir augmenté le dividende chaque année depuis au moins 25 ans. Les aristocrates américains bien connus incluent Coca-Cola, Procter & Gamble, Exxon Mobil, Chevron, AT&T, PepsiCo et Johnson & Johnson. Ces actions paient des milliards de dividendes chaque année et augmentent en outre le dividende chaque année. Comparé aux États-Unis, il n'y a pratiquement pas de vrais aristocrates en Europe. 

En octobre, ledividende.fr a écrit ce qui suit à propos de Sanofi: <<Malgré le COVID-19, qui a coûté à de nombreuses entreprises françaises avec une longue histoire de hausses de dividendes, il existe encore des actions cotées en bourse en France qui augmentent les dividendes chaque année depuis plus d'une décennie consécutive. Un bon exemple de cela est la société pharmaceutique Sanofi, un véritable aristocrate, qui a annoncé un dividende plus élevé en 2020 pour la 26e année consécutive. Cela fait de Sanofi, qui verse annuellement environ 3,95 milliards d'euros de dividendes aux actionnaires, une véritable exception.>>

Pourtant, Sanofi n'est en aucun cas la seule action française à simplement augmenter son dividende en 2020. Ci-dessous nous montrons un certain nombre de sociétés cotées en France qui n'ont pas réduit ou même augmenté le dividende cette année.

  • L'Oréal (dividende stable de 3,85€)
  • Rubis (dividende 1,75€, en hausse 10,1%)
  • Ipsos (dividende 0,89€, en hausse 1,1%)
  • Wendel (2,90€ par action, en hausse 3,6%)
  • Pharmagest Interactive (0,90€, +5,9%)
  • Teleperformance (2,40€, +26,3%)
  • Danone (2,10€, +8,2%)
  • Pernod Ricard (3,84€, +23,1%)
  • Total SA (2,68€, +4,8%)
  • Schneider Electric (2,55€, +8,5%)
En plus des actions ci-dessus, il existe de nombreuses sociétés françaises, souvent plus petites en valeur de marché, qui ont maintenu le dividende stable voire augmenté en 2020. Pensez par exemple à Thermador, Somfy, Envea, Trigano etc.

À quelques jours de 2020, il n'y a en fait plus de paiements de dividendes cette année. Cependant, le calendrier des dividendes pour 2021 se remplit lentement et bien sûr vous pourrez également le réutiliser l'année prochaine en suivant ledividende.fr


A lire aussi



Copyright 2021 LEDIVIDENDE.FR