lundi 7 novembre 2022

Actions françaises avec une politique de dividende progressif



actions France dividende progressif
Nous regardons des sociétés cotées françaises bien connues qui préfèrent augmenter le dividende chaque année. Une politique de dividende progressif apporte un soutien supplémentaire dans les moments difficiles sur le marché boursier. Ces aristocrates français du dividende comprennent Sanofi, Rubis et Equasens (Pharmagest Interactive).

L'année boursière 2022 s'annonce très difficile pour de nombreux investisseurs avec un indice CAC40 qui, malgré le récent mouvement de reprise, est toujours en perte de plus de 10% en 2022. D'autres places boursières, comme Euronext Amsterdam et surtout la Le Nasdaq américain fait bien pire cette année. La conséquence de la baisse des cours des actions est que le rendement du dividende continue d'augmenter, certainement s'il n'est pas abaissé ou, de préférence, encore augmenté.

Seules quelques sociétés cotées françaises ont un historique de dividendes solide et ont (depuis des années) adhéré à une politique de dividende progressif avec des augmentations annuelles. Nous avons répertorié ci-dessous cinq actions françaises qui ont continué à augmenter le dividende chaque année et ont continué à le faire ces dernières années, pendant la pandémie de corona.

Jusqu'en 2020, il y avait des dizaines de sociétés cotées en bourse en France qui continuaient d'augmenter leurs dividendes chaque année, avec des antécédents d'au moins 10 ans et parfois jusqu'à 30 ans ou plus d'augmentations annuelles continues des dividendes. L'exemple le plus connu est peut-être le géant des cosmétiques L'Oréal, qui après des décennies consécutives a décidé en 2020 de ne pas augmenter le dividende une seule fois au début de la pandémie de covid-19. Cela a mis fin à un record unique, après que L'Oréal ait initialement annoncé une augmentation. D'autres exemples incluent LVMH et SEB, deux sociétés qui auraient pu facilement maintenir leur dividende mais qui ont malheureusement opté pour une réduction unique il y a deux ans, mettant fin à des décennies de croissance du dividende ou au moins à un paiement stable.

5 ACTIONS AVEC UNE POLITIQUE DE DIVIDENDE PROGRESSIF

  1. Sanofi | dividende augmenté 28 années consécutives en 2022
  2. Rubis | dividende augmenté 25 années consécutives
  3. Equasens | dividende augmenté 19 années consécutives 
  4. Argan | dividende augmenté 9 années consécutives 
  5. Schneider Electric | dividende augmenté 8 années consécutives 

Après l'année dramatique de 2020, il ne reste plus que très peu d'actions en France qui ont simplement augmenté le dividende, également en 2020, et qui ont un bon historique de dividende. Nous sélectionnons cinq des meilleures actions de Paris sur la base de l'historique des dividendes, en envisageant une augmentation au moins au cours des cinq dernières années et de préférence également un dividende qui n'a pas été réduit pendant des décennies consécutives ou augmenté périodiquement. Ces dividendes progressifs sont devenus rares à Paris, surtout en fonction de l'histoire.

Le meilleur exemple de véritable champion du dividende en France est bien sûr le laboratoire pharmaceutique Sanofi, qui a augmenté son dividende en 2022 pour la 28e année consécutive. Malheureusement, après la perte de L'Oréal il y a quelques années, aucune action en France ne se rapproche de Sanofi. Cette année, Sanofi a augmenté le dividende de 4,1 % à 3,33 € brut par action. Normalement, Sanofi continuera d'augmenter le dividende dans les années à venir, en ligne avec le dividende progressif des dernières décennies.


graphique action Rubis
Rubis a augmenté son dividende pendant plus de 25 années consécutives.

Rubis est aussi une action que vous ne pouvez pas ignorer en tant que véritable investisseur en dividendes. L'entreprise française, engagée dans le stockage et la distribution de pétrole et d'autres produits liquides, est comme Sanofi un véritable Aristocrate avec un dividende qui a été augmenté depuis 27 ans d'affilée. Cette année, en 2022, il a augmenté 3,3 % avec un dividende record de 1,86 € brut par action. De plus, Rubis a l'un des rendements de dividende les plus élevés de toutes les actions de croissance du dividende en France à près de 8 %. En avril, Rubis a fait des déclarations rassurantes sur la politique de dividende pour les années à venir.

Equasens, ex-Pharmest Interactive, continue également d'augmenter chaque année le dividende. Cette année, le dividende a augmenté de 10,5 % pour atteindre un nouveau record de 1,05 € brut par action. La société, spécialisée dans les progiciels de gestion pour les drogueries, affiche désormais un rendement du dividende de 1,5 % et, comme Sanofi et Rubis, verse également un dividende une fois par an.

Deux autres noms bien connus sont également le fonds immobilier Argan, une société basée en France qui conçoit, construit et loue des bases logistiques et des entrepôts et Schneider Electric, qui fournit des solutions énergétiques aux entreprises et aux consommateurs du monde entier. Argan a maintenant augmenté son dividende pendant 9 années consécutives avec des augmentations de dividende à deux chiffres ces dernières années. Schneider Electric progresse désormais pour la 8e année consécutive grâce à un dividende en hausse de 11,5 % versé aux actionnaires en 2022. On s'attend à ce que ces cinq actions continuent de verser un dividende plus élevé aux investisseurs dans les années à venir, dans des circonstances normales.

Quiconque recherche des Dividend Aristocrats, c'est-à-dire des entreprises qui ont augmenté leur dividende chaque année pendant au moins 25 années consécutives, devrait surtout regarder aux États-Unis, où au moins 100 actions sont cotées avec un historique de dividendes aussi solide. Les aristocrates américains bien connus des dividendes incluent Coca-Cola et Johnson & Johnson, qui ont tous deux des 'track records' solides avec souvent plus de 50 années consécutives d'augmentations de dividendes.

Pourtant, il y a pas mal de véritables aristocrates ailleurs en Europe, en particulier dans des pays comme la Suisse et le Royaume-Uni. Les aristocrates européens bien connus des dividendes sont également Roche, Novartis et Nesté. Au Royaume-Uni, ce sont principalement des entreprises plus petites et moins connues qui augmentent le dividende chaque année depuis des décennies consécutives. L'éditeur Wolters Kluwer détient le record de croissance des dividendes aux Pays-Bas. Pour l'exercice 2021, le dividende de Wolters Kluwer a augmenté de 15 %. Il s'agissait de la seizième année consécutive d'augmentations de dividendes.


A lire aussi



Copyright 2021 LEDIVIDENDE.FR